Année 2016

Le Tennis club remercie ses partenaires et fait le bilan (01/09/2016)

Vendredi, le Tennis club a remercié celles et ceux qui soutiennent ses activités par une attitude constante de “renvoi d’ascenseur”. Le club a édité l’almanach des entreprises partenaires et incite tout son réseau à donner la préférence à celles-ci.

Le club a voulu recevoir tous ses partenaires pour un apéritif dînatoire par cette belle soirée d’été. L’occasion pour le président, Pierre Dubois, de les présenter publiquement et de faire le point sur le club à quelques jours de la saison 2016-2017. Toutes les activités continuent sur les courts extérieurs et intérieurs : école de tennis dès 4 ans, l’entraînement loisirs et compétition, interventions régulières avec les scolaires et les handicapés…


Lc clin d’œil : C’était “Garden party” au tennis club de Prissé (28/08/2016)

Le Tennis club de Prissé a profité du tournoi “NATIONAL CUP” pour recevoir ses partenaires et les remercier de l’aide précieuse qu’ils apportent au club. Avec un temps estival, un apéritif genre “garden party” a été organisé jeudi soir avec le concours de Groupama autour de produits élaborés par les artisans et commercants locaux.

Le Président Pierre DUBOIS a fait visiter les installations du club : 2 courts couverts, 2 courts extérieurs et un club-house.

Le club compte quelque 200 adhérents et rayonne sur tout le VAL LAMARTINIEN. Ses équipes participent aux championnats de Saône-et-Loire. Il posséde une “école de tennis” animée par Katia BON, organise 3 tournois officiels par an et une “nuit du badminton loisir”.

L’équipe dirigeante est prête pour la nouvelle saison. Les inscriptions auront lieu au club du 2 au 7 septembre 2016.


Les courts extérieurs bientôt éclairés (09/07/2016)

Avec près de 125 compétiteurs dont une trentaine de féminines, l’édition 2016 du tournoi adultes, organisé par le tennis-club de Prissé, a connu une participation stable à même de satisfaire les dirigeants. Avec à la clé deux succès pour les protégés du président Pierre Dubois puisqu’outre la victoire de la professeure prisséenne, la finale chez les plus de 35 ans a opposé deux joueurs locaux avec la victoire 6-4, 6-1 de Nicolas Penaud (30) aux dépens de Jacques Piebourg (15/4), pourtant tenant du titre.

Des aménagements prévus

À noter que si la saison tennistique est arrivée à son terme, le Tennis-club va désormais bénéficier d’aménagements puisque les deux courts extérieurs seront d’ici septembre prochain éclairés. Des travaux d’un montant de 21 000 € dont 11 000 € seront directement financés par le club afin de satisfaire ses 200 licenciés.


Semaine de l’information sur la santé mentale, le foyer la Chevannière et le tennis club se mobilisent (31/03/2016)

Un après-midi sportif entre licenciés du club de tennis dont certains sont accompagnés par le foyer la Chevagnière qui accueille des personnes ayant des troubles psychiques. Un après-midi chaleureux avec 2 heures d’échange de balles sur les différents cours suivi d’une rencontre avec d’autres personnes extérieures s,un échange animé par le docteur Bern, psychiatre à la chevanière et madame Lamonaca, infirmière au foyer sur « les effets des médicaments dans la pratique sportive ».

Madame Foray , directrice a rappellé que cette initiative s’inscrit dans thème de la SISM : activité psychique et activité physique : un lien vital, », chaque rencontre est une opportunité pour donner de l’information, pour lever des préjugés et ce débat se veut à plusieurs voix, celle des professionnels, celle du public, celle des personnes concernées par les troubles psychiques.

Monsieur BERN a retracé toute l’évolution de la prise en charge des patients ayant des troubles psychiques depuis 1849 , chloral, barbituriques, cure de sakel, électrochoc, … les avancées grâce à la découverte de nouvelles molécules, les traitements médicamenteux contribuent à une relative stabilité psychique malgré des effets indésirables encore présents. Ils permettent aux personnes aussi de faire du sport avec d’autres, ce qui était « impensable il y a 63 ans…). Faire confiance à son médecin, « lui dire… » est important, cela permet d’adapter et de faire évoluer le traitement en partant des remarques du patient.

Les personnes concernées ont apporté leur témoignage en décrivant ces activités sportives avant tout comme un plaisir, un défoulement, une envie de se dépasser. Ils parlent aussi de ce souhait d’être comme tout le monde et ils le sont en tout cas chaque semaine lors de leur séance tennis à Prissé accueilli avec plaisir comme licenciés adhérents à part entière par Pierre Dubois et son équipe. Ils souhaitent pouvoir un jour envisager l’arrêt des traitements, de ne plus avoir d’angoisse et d’être regardé différemment. Ces remarques posent la question de l’accompagnement après le diagnostic et la manière dont chacun peut s’approprier sa maladie.